29/06/2020

Le Groupe DFM lance son offre DATI


Le Groupe DFM s’attaque aux problématiques de protection des travailleurs isolés (PTI) et lance son offre DATI.


En réponse à la forte augmentation de travailleurs isolés liée au COVID-19, le Groupe DFM met en place un nouveau dispositif de protection des salariés isolés et accompagne ses clients sur cette problématique.

Après le changement de nom de sa branche Sécurité Electronique et l’intégration de la société RVJ, le Groupe DFM (180 collaborateurs – 38 M€ de CA) enrichit son offre de services dédiée à la sécurité des biens et des personnes et annonce le lancement d’une nouvelle offre DATI (Dispositif d’Alarme pour Travailleur Isolé). Depuis le confinement, la protection des travailleurs isolés en entreprise ou à domicile (télétravail) est devenu une problématique croissante des entreprises. Afin d’y répondre, le Groupe DFM conseille et accompagne désormais ses clients sur ce sujet.

Contrairement aux idées reçues, le travail isolé est une problématique qui concerne toutes les entreprises, tous secteurs d’activités et tous métiers confondus (employés de bureau, personnels d’entretien, ouvriers… et même télétravailleurs). Peu d’entreprises le savent, mais selon les articles R4512-13 et R4543-19 du Code du travail*, l’employeur a l’obligation légale de protéger la santé de ses travailleurs en situation d’isolement géographique, que ceux-ci se trouvent au sein des locaux de l’entreprise (ex : pièces isolées comme la salle des archives) ou à l’extérieur (en mobilité, sur un chantier ou même à domicile, dans le cadre du télétravail). L’employeur a une obligation de résultat concernant la sécurité de ses collaborateurs et, en cas de manquement à cette obligation, il est considéré comme pénalement responsable aux yeux de la loi.

Suite au confinement et à la reprise d’activité partielle, le nombre de travailleurs isolés a littéralement explosé : moins de personnes présentes sur site et, paradoxalement, plus de télétravailleurs isolés chez eux. Afin d’accompagner au mieux ses clients sur cette problématique, le Groupe DFM annonce le lancement d’une nouvelle offre DATI (Dispositif d’Alarme du Travailleur Isolé).

« Avec notre solution DATI, nous souhaitons sensibiliser nos clients sur leurs problématiques de surveillance des salariés dit isolés. Avec l’essor du Digital et le changement des méthodes de travail accéléré par la crise du COVID-19, la méconnaissance de la réglementation concernant le travail isolé peut avoir des impacts énormes sur une entreprise. En tant qu’experts de la sécurité des biens et des personnes, le Groupe DFM a un devoir de conseil auprès de ses clients et c’est à nous de leur faire prendre conscience des risques encourus et de les accompagner » explique Jonathan DEL PIN, Directeur des Opérations de la branche Sécurité Electronique du Groupe DFM.

« Le lancement de cette nouvelle solution DATI fait écho à notre volonté de développer notre activité Sécurité Electronique et de mieux accompagner nos clients sur toutes leurs problématiques d’entreprises. Le Groupe DFM s’impose aujourd’hui comme l’interlocuteur privilégié et unique des sociétés, grâce à son savoir-faire multi-métiers : informatique, télécoms, impression et sécurité électronique » rajoute Dan DJORNO, co-fondateur et dirigeant du Groupe DFM.

Pour rappel, le Groupe DFM accompagne les entreprises dans le choix de solutions et d’équipements dédiés aux domaines de l’informatique (infogérance et réseaux), des télécoms (téléphonie d’entreprise, communication unifiée et opérateur), de l’impression et de solutions documentaires (WeSHARE), et de la sécurité électronique (contrôle d’accès, alarme et vidéosurveillance) grâce à une offre globale. Le groupe, composé de 180 collaborateurs, est présent à l’échelle nationale, au travers de quatre agences commerciales : Paris, Lyon, Lille et Toulon.


-----

*Article R4512-13 du code du travail indique donc « Lorsque l’opération est réalisée de nuit ou dans un lieu isolé ou à un moment où l’activité de l’entreprise utilisatrice est interrompue, le chef de l’entreprise extérieure intéressé prend les mesures nécessaires pour qu’aucun travailleur ne travaille isolément en un point où il ne pourrait être secouru à bref délai en cas d’accident. »

*Article R4543-19 du code du travail « Un travailleur isolé doit pouvoir signaler toute situation de détresse et être secouru dans les meilleurs délais. »